Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Municipales 2014 - La Baule : candidature du PS et sa position sur l’éolien (...)
Publié : 31 octobre 2013

Municipales 2014 - La Baule : candidature du PS et sa position sur l’éolien du banc de Guérande, réponse d’EELV

La conférence de presse d’Erwann Lemoigne

annonçant sa candidature a initié les thèmes de la campagne. Sa critique a des fins électoralistes, du projet éoliennes sur le banc de Guérande sur la base d’éléments erronés nous a interpellé (cf article Presse Océan du 19 octobre).
Nous avons remarqué trois erreurs importantes dans son intervention :

- l’énergie de la houle, testée au large du Croisic, est en phase expérimentale, projet SEM REV école centrale de Nantes.

- CONFUSION ENTRE énergie de la houle, énergie des marées et "énergie des courants marins",

- Quand il dit "les turbines ne nécessitent pas de poser des blocs de béton au fond de l’eau », c’est faux puisque la technique prévue pour les éoliennes, est celle du mono-pieu.

Il devrait se renseigner via les cahiers d’acteurs de la commission du débat public. Parmi eux ceux de la LPO, France Nature Environnement, Conseil général de Loire Atlantique et Conseil régional, tous favorables au projet. Les consulter ici

Quant à la destination du service des pensions bâtiment acheté par la commune en 2011, il fut un temps où l’opposition aurait pu demander à y construire des logements sociaux. Cela ne semble plus être une priorité à gauche puisque le PS veut en faire un technopôle de plus.

Aussi, voici le communiqué de presse que nous avons fait parvenir aux médias le 23 octobre :

Elections municipales à la Baule : Les écologistes d’EELV (Europe Ecologie Les Verts) ne seront pas sur la liste d’Erwann Lemoigne.

Contrairement à ce que certains propos ambigus du candidat socialiste pourraient laisser croire , les écologistes ne seront pas candidats sur sa liste et le lui avaient fait savoir par un communiqué officiel et argumenté avant sa conférence de Presse. L’accord signé en 2008 entre les trois formations (PS,PCF,EELV) a été estimé trop contraignant pour EELV car il les engageait à toujours parler d’une seule voix. La pratique de l’opposition au conseil municipal n’a pas été suffisamment lisible pour la population bauloise : il ne suffit pas d’ « oser » critiquer les propositions majoritaires, il faut aussi « oser » s’y opposer par le vote.

Les dernières déclarations du candidat PS concernant son refus de soutenir le projet éolien offshore du banc de Guérande, nous confortent dans ce choix. Sa position, à des fins électoralistes, fondée sur une méconnaissance du dossier, serait un point de rupture supplémentaire dans notre collaboration.

Le groupe EELV continuera à faire entendre ses critiques et ses propositions d’une manière autonome tout en restant ouvert aux occasions d’échanges avec les forces de gauche à La Baule.

Europe Ecologie Les Verts Presqu’île