Vous êtes ici : Accueil > Vie du mouvement. Elections. Les élus Europe Ecologie-Les Verts > Elections > Elections présidentielles 2012 > Accord EELV /PS ça coince ...ça grince ... ça casse ou ça passe (...)
Publié : 17 novembre 2011

Accord EELV /PS ça coince ...ça grince ... ça casse ou ça passe !!!

Semaine de tous les dangers : 3 rendez-vous décisifs

-  Lundi 14 novembre  : 21 h, reprise des négociations EELV et le PS

-  Mardi 15 novembre  : Bureau National du PS

-  Samedi 19 et dimanche 20 novembre  : Conseil Fédéral EELV

Le PS, par la voix de François Hollande, réaffirme son engagement à poursuivre les travaux de l’EPR, méprisant les 15 000 manifestants dans les rues de Rennes le 15 octobre 2011 pour la fermeture de Flamanville.

Répondant favorablement à la pression des lobbies nucléaires, le PS a supprimé sans concertation le paragraphe concernant le MOX dans l’accord signé entre Cécile Duflot et Martine Aubry. A la suite, François Hollande a trouvé bon de confirmer qu’il était pour le maintien de la production du MOX, prévu en partie pour alimenter la centrale de Flamanville mais principalement pour être exporté.

Pour Noë l Mamère, le PS est "soumis" et "servile" face au "diktat" du lobby nucléaire :

"Je suis profondément troublé et extrêmement choqué qu’une entreprise comme Areva, entreprise publique, puisse s’immiscer de cette manière dans des discussions politiques, au point de faire capoter l’accord".

Or, au vu d’études récentes et de résultats de recherches approfondies, le réacteur EPR est qualifié de dangereux et technologiquement obsolète avant même son démarrage.

La candidate EELV, Eva Joly défend courageusement son programme présidentiel de sortie du nucléaire et d’arrêt de Flamanville.

Après son voyage à Fukuschima, Eva Joly sait de quoi elle parle ; elle a vu les ravages et les souffrances endurées par les populations et a pris conscience des énormes problèmes de santé public qui vont apparaitre au fil des années pour les populations soumises à des doses de radioactivité nocives et pas toujours mesurées.

Que va-t-il se passer cette semaine entre tensions et discussions ?

Le projet d’accord sera soumis ce week-end au vote du Conseil Fédéral, parlement du parti EELV qui réunit les délégués issus des différentes régions de France.

Beaucoup de militants souhaitent un accord mais pas à n’importe quel prix !!!

et comme disait l’un d’entre eux :

On ne peut bazarder nos fondamentaux pour un plat de lentilles...

Notre article à suivre accord EELV/PS : ça passe !