Vous êtes ici : Accueil > Vie du mouvement. Elections. Les élus Europe Ecologie-Les Verts > Informations sur Europe Ecologie-Les Verts > Journées d’été à Nantes des Verts / Europe Ecologie : le choc des photos, le (...)
Publié : 3 septembre 2010

Journées d’été à Nantes des Verts / Europe Ecologie : le choc des photos, le poids des mots !

L’organisation des Journées d’été 2010 à Nantes a décidément tout
prévu, y compris mortier universel et bétonnière pour sceller
durablement le rassemblement des écologistes !

Quelques chiffres cependant : 200 bénévoles, plus de 2 200 inscriptions, 250 intervenant-e-s et invité-e-s : ces journées d’été ont été une réussite sur le plan de l’organisation.

Dernières consignes aux bénévoles ; parmi eux, 4 Verts Presqu’île rattachés à différents pôles : les inscriptions, le village associatif, la sécurité et la restauration collective...

Le pôle inscription a vu passer les caciques aussi bien des Verts que d’Europe Ecologie mais aussi plus de 2 000 militants écologistes.

Mireille s’est évertué à répondre aux nombreuses questions et interrogations des participants à ces journées, les vingt et unièmes journées pour certains Verts, les premières pour d’autres !


Le vélo, toujours présent : 250 personnes avaient réservé leur vélo lors de l’inscription... il n’y en avait plus de disponibles !

Notre Dame Des Landes : le combat continue.... Un convoi était organisé le vendredi midi : 75 personnes ont été transportées sur le site de Notre Dame des Landes.

Ils ont témoigné de leur soutien aux opposants au projet, réunis au sein de l’association ACIPA.

Malgré les annonces estivales des représentants de l’Etat, du Président du Conseil Régional et du maire de Nantes, les élus présents (députés à l’Assemblée Nationale, députés européens, conseillers régionaux, généraux et élus locaux de Paris comme de province) tenaient à réaffirmer que le combat continuait à tous les niveaux.

Les stands associatifs : une trentaine d’associations avaient répondu à l’invitation des organisateurs.

Parmi elles, l’ONG Guérandaise qui regroupe des paludiers dans Univers-Sel a pu exposer et expliquer en quoi elle participe au développement Nord-Sud avec le souci manifeste de développement durable...Tam-tam dans la saline

Sandrine Bélier, députée européenne Europe Ecologie, a été l’interlocutrice du collectif au parlement européen pour le dossier Vénitie.

Son intervention à la commission des pétitions a joué un rôle certain dans l’évolution de ce dossier. Vénitie

Interrogée par les Verts Presqu’île, Sandrine a répondu :

"J’ai pris du plaisir à défendre un dossier concret, particulièrement bien ficelé en ce début de mandat. Les conséquences de mon action étaient directement mesurables et relayables localement"

2 symboles réunis : José Bové, le résistant historique, et l’arbre qui enracine la contestation à un projet inacceptable.

Parmi les 250 intervenants/invités, Dominique Plihon, économiste et membre du conseil scientifique de l’association ATTAC, a participé à une séance plénière : "Quelle macroéconomie pour l’écologie ?"

La croissance ne se décrète pas. Mais la décroissance soutenable non plus !

Quelles sont les dynamiques de création d’emplois dans une société sans croissance et à faibles gains de productivité du travail ?

Lors de cette plénière, Tim Jackson présentait son livre "Prospérité sans croissance", récemment traduit.

Les intervenants, malgré leur haut niveau de compétences, ont su transmettre à l’assemblée des concepts nouveaux et éminemment politiques.

Il s’agissait de présenter une nouvelle organisation économique et sociale compatible avec une société écologiste, en rupture avec les caricatures environnementalistes.

Les 2 Dany... discutaient du positionnement individuel de DCB, relayé le matin même sur France Inter, au sujet de l’âge du départ à la retraite...Echanges respecteux mais contradictoires avec DST...

Alain et José, deux agriculteurs qui ont su mener des luttes !

Emprisonnés tous les deux à un moment de leur vie ; des années plus tard, heureux de se retrouver, leurs convictions demeurent intactes et leurs engagements toujours constants.

José Bové, interpelé par les Verts Presqu’île, à propos des algues vertes sur le littoral des Pays de la Loire les algues vertes en presqu’île, n’a pas hésité à leur apporter son soutien et a suggéré un blocage des camions transporteurs d’algues...

Malgré un agenda chargé, il pourrait se libérer !...

Dur... Dur... les journées d’été pour les bénévoles locaux, mais aussi pour les responsables politiques quand il s’agit de négocier le rassemblement des écologistes, entre les Verts et Europe Ecologie.

Le calendrier pouvant aboutir à ce rassemblement est cependant programmé :

- 9 octobre : Assises régionales

- Entre le 17 octobre et 13 novembre : référendum interne des Verts

- 13 et 14 novembre : Assises de Lyon

La complicité inter-générationnelle, féministe, politique, éthique était évidente entre Cécile Duflot et Eva Joly, durant ces journées.

Cette dernière a publiquement accepté d’être candidate à la présidentielle, tout en souhaitant faire valider sa candidature par l’ensemble des militants.