Vous êtes ici : Accueil > Les dossiers > Pêche, mer et littoral > Concessions et Décret Plage : respectons la loi > Décret Plage : un recul attendu
Publié : 9 juillet 2010

Décret Plage : un recul attendu

En écho direct à nos interventions dans la presse à propos du décret - plage, le secrétaire d’Etat Hervé Novelli a envoyé à tous les parlementaires un texte portant justement sur ce sujet :

Si les formules choisies sont particulièrement embrouillées, il apparaît néanmoins qu’il revient sur certains aspects du décret plage dans le sens des demandes des restaurateurs :

- élargissement des critères pour obtenir une ouverture à l’année (lits touristiques et stations touristiques)

- commission ad hoc avec risque de clientélisme (nécessité dès lors de demander la présence d’associations de protection de l’environnement au sein de ces commissions)

- sortie des infrastructures publiques des 20 %, ce qui revient à permettre l’augmentation des surfaces des exploitations commerciales.

- aucune réponse apportée concernant les coûts financiers engendrés par une destruction totale des installations commerciales suite à une tempête, les assurances suffiront-elles ? les collectivités territoriales devront-elles intervenir ?

Aujourd’hui, rien n’est encore acté, mais en raison du poids de la majorité présidentielle dans les assemblées, il est à craindre que la vision d’un espace public pour tous ne soit vite oubliée...

Répondre à cet article

2 Messages

  • Décret Plage : un recul attendu

    Juin 2011, par aventurel

    On ne vous voit pas beaucoup émettre votre point de vue sur la question. On vous attend cet été sur les plages azuréennes de Cannes et d’Antibes
    pour manifester votre solidarité aux usagers des plages qui n’ont jamais été consultés par l’Etat, pour savoir ce qu’ils pensent et veulent avec réalisme. Pourquoi n’avez-vous pas créé una associations de défense des usagers des plages publiques.

    Répondre à ce message

    • Décret Plage : un recul attendu

      Juin 2011, par Webmestre

      Nous sommes un groupe local d’un parti politique : Europe Ecologie-les Verts, situé sur le littoral atlantique. Nous avons saisi le député François de Rugy sur cette question. La création d’une association de l’environnement ne relève pas de notre mission, bien que bon nombre d’entre nous en fassions partie et avons l’habitude de militer à leurs côtés. Nous vous invitons à vous rapprocher du groupe local EELV le plus proche de chez vous. Bon courage pour la suite de ce combat !

      Répondre à ce message