Vous êtes ici : Accueil > Vie du mouvement. Elections. Les élus Europe Ecologie-Les Verts > Informations sur Europe Ecologie-Les Verts > Suite à l’appel de Cohn-Bendit, témoignage d’une élue de la presqu’île présente (...)
Publié : 1er avril 2010

Suite à l’appel de Cohn-Bendit, témoignage d’une élue de la presqu’île présente au CNIR

Danièle ESTAY, élue de l’opposition à Guérande, adhérente des Verts Presqu’île, a participé le week-end du 27 et 28 mars 2010 à la réunion du CNIR dont elle est membre élue depuis plusieurs années.

Pourrais-tu, en quelques mots, nous définir le CNIR ?

Le CNIR c’est le Conseil National Inter Régional.

C’est l’instance nationale du parti qui regroupe des adhérents élus précédemment, pour les trois quarts au cours des Assemblées Générales décentralisées qui ont lieu le même jour aux mêmes heures dans chacune des régions de France.

Ces personnes sont élues sur des motions (orientations) qui animent le congrès des Verts qui ordinairement a lieu tous les deux ans.

Le dernier quart est élu à l’issue de ce congrès.

Le CNIR joue le rôle de parlement.

Dans la presse, nous entendons la fin annoncée du parti des Verts ; quels sont tes sentiments suite à cette réunion ?

Que toutes ces informations sont des effets d’annonces et que certains de leurs auteurs, souvent représentatifs d’une extrême minorité, prennent leurs désirs personnels pour La Réalité, faisant fi de l’avis des adhérents et du fonctionnement démocratique.

En effet, il y a une tradition de fonctionnement démocratique au sein du parti des Verts, à tous les niveaux de son organisation.

Ainsi, chacun a pu constater que Cécile Duflot ne s’était pas engagée suite aux appels du 22 Mars et 23 Mars.

Elle consultait, attendait la réunion du CNIR qui avait à se prononcer sur une motion élaborée avec un groupe de 21 personnes, issues des six tendances ; ce groupe a encore travaillé en réunion sur le texte samedi matin.

Le texte définitif, soumis au vote dimanche après midi, était une motion qui avait pour titre : Poursuite du rassemblement des écologistes. Il a été adopté à une quasi unanimité après que quelques amendements proposés aient été intégrés au texte.

Quelles sont les grandes lignes avancées ?

Les grande lignes avancées sont :

- la responsabilité du parti par rapport aux résultats de ces dernières élections

-  la fidélité à des valeurs et des enjeux qui sont le fondement du projet écologiste des Verts et qui peuvent être partagés par d’autres

- le positionnement politique bien affirmé à gauche pour s’opposer à la politique de caste et de casse sociale du gouvernement actuel.

- le principe de démocratie qui tend à prendre en compte un Homme = une voix

- La nécessité d’être en ordre de marche pour les échéances à venir.

Un calendrier a-t-il été mis en place en vue des prochaines échéances électorales ?

Oui, un calendrier a été mis en place mais faire de la politique ne se limite pas à participer aux différentes élections.

Aussi, un programme et un calendrier sont proposés dans la motion qui nous amènera à :

- répondre à un questionnaire dès AVRIL

- tenir des conventions régionales de la politique le 8 Mai, partout en France

- un rassemblement des conventions régionales les 5 et 6 Juin à Paris

- un CNIR les 19 et 20 juin

- deux journées consacrées à la poursuite du rassemblement lors des journées d’été

- à l’automne, la tenue des Assises de l’Ecologie Politique sur le projet et sa structuration

Peut-on dire, à l’issue du CNIR, que nous pouvons être raisonnablement optimistes pour cette transmutation annoncée par Cécile Duflot ?

Je suis partie très inquiète et suis revenue rassurée. Curieusement, on a très peu parlé de Dany... mais les médias étaient très présents...

Des responsables d’Europe Ecologie ont été invités et nous avons eu la possibilité d’entendre Messieurs Jadot, Meirieu et Durand ; tous savent et disent que rien n’est possible les uns sans les autres, qu’il faut prendre du temps pour structurer les choses mais que le fonctionnement qui a présidé aux deux dernières échéances n’est plus tenable.

Il faut grandir !